Passion ... Escargots

Le ramassage excessif, la pollution, l’agriculture intensive ont largement contribué à la raréfaction des escargots comestibles dans la nature, en France et dans beaucoup d'autres Pays.

 Aussi nos deux principales espèces, l’escargot de Bourgogne (Helix pomatia) et l’escargot Petit-Gris (Cornu aspersum, anciennement Helix aspersa) ont-elles donné lieu à de nouvelles tentatives d’élevage dans les années 1970, après celles des Romains dans l’Antiquité ou celles des Moines au Moyen-age. Aujourd’hui les techniques existent qui permettent de dire que la domestication est en bonne voie, du moins pour le Petit-Gris, le Bourgogne se montrant beaucoup plus difficile.

 

L'élevage des escargots est appelé héliciculture et l'éleveur, un héliciculteur.


un beau spécimen de Helix pomatia (le Bourgogne)...  escargot de bourgogne


 

 

escargot petit-gris  ... mais le Petit-Gris (Cornu aspersum) est mieux adapté à l'élevage.



Il reste un pas important à franchir : celui de la mise au point de races ou la sélection de souches bien adaptées à l’élevage et répondant aux désirs des Consommateurs, comme dans toutes les espèces animales domestiques. Un escargot originaire d'Afrique du Nord a été acclimaté en France à la fin des années 70-début des 80, il est maintenant celui qui est le plus répandu en élevage : Cornu aspersum maximum (anciennement Helix aspersa maxima). Comme son nom scientifique l'indique, il est de la même espèce que le Petit-Gris et sa grande taille, proche de celle du Bourgogne, a conduit naturellement à l'appeler Gros-Gris.

escargot Gros-Gris le Gros-Gris (Cornu aspersum maximum) est l'escargot le plus élevé.


J'élève des escargots depuis 1980 dans une optique expérimentale. Je précise que ce n'est pas mon métier, mais ces 36 ans d'ancienneté et de passion m'ont permis de rencontrer et d'entretenir des relations avec beaucoup de professionnels du secteur, éleveurs, chercheurs, ou d'autres amateurs, tous également passionnés et sympathiques, à l'image de l'animal. Pour me contacter: Philippe Thomas 

Depuis 1985, je sélectionne et croise des Petits-Gris et des Gros-Gris, et j’ai obtenu une souche de grande taille qui pourrait peut-être devenir une des premières races d’élevage, que j’ai appelée Blond des Flandres ! Depuis l'arrêt de la section hélicicole de l'INRA en 2007 je suis également la souche de gros Petit-Gris qui y était sélectionnée, et je poursuis aussi ma propre sélection de Petits-Gris, les petits escargots n'étant pas sans intérêt non plus.


 

un beau Blond des Flandres avec deux petits juvéniles, en 1999  escargot blond des flandres

    

 

Ce site vise à faire connaître l'élevage des escargots, à faire partager cette passion, que ce soit à grande ou à petite échelle. Bonne visite !


 
Tout au long de cette visite vous serez accompagné par les photos de Jean Pierre Bacquet    jp bacquet

Elles ont été prises en 2009 chez Emmanuel Brasseur, héliciculteur dans le Pas de Calais. Les escargots présentés sont des Gros Gris et des Blonds des Flandres. A chaque ouverture de page, une photo est tirée au hasard parmi une centaine...

Je laisse à Jean Pierre Bacquet le soin de se présenter :

Natif d'Auchel dans le Pas de Calais, je vis en région parisienne. Je suis photographe amateur membre du club "Les photophiles de Villennes" http://www.photophilesdevillennes.com/.
Je suis spécialisé dans les insectes. J'ai fait des expos à Auchel(62) et à Hondschoote (59). Lauréat au concours de Lapugnoy (62) et Maurecourt (95), vous pouvez me contacter :


Voici le texte qu'il place à l'entrée de ses expositions :

Nos vies citadines ne nous apprennent plus à observer la nature. J’ai commencé à faire des photos pour apprendre à mon fils Laurent à observer, à apprécier la nature, si proche, qui nous entoure et qui peut être si belle et si surprenante.
Chaque photo a pu demander plusieurs minutes, plusieurs heures, quelquefois plusieurs jours ou plusieurs soirs .
Il faut aller à la rencontre de ce monde, l’observer, se fondre, attendre l’instant parfait où le soleil, le vent, l’insecte autorisent la photo.
Il n’y a pas besoin d’aller très loin, quelquefois un simple jardin suffit.
A vous de réveiller votre don d’observation pour vous ouvrir à ce monde qui a tant à montrer.    
Faites attention, si un jour vous venez à une de mes expositions, quand vous sortirez, il vous sera devenu impossible de tondre votre pelouse ...