revuesLorsque Jean Pierre Feugnet m'a proposé de publier son dossier d'archives, pour transmettre un peu de son expérience, j'ai bien entendu tout de suite accepté avec joie. C'est un grand bonheur que de pouvoir suivre un parcours aussi exceptionnel, une forme d'hommage à lui rendre aussi. Mais dans quelle rubrique le placer ? L'idée s'est vite imposée de créer une nouvelle section, ce sera l'histoire de l'héliciculture. De l'héliciculture moderne, celle qui démarre durant les années 70.

Du coup, j'ai ressorti mes propres archives et retrouvé des vieux numéros de revues publiées par les anciennes associations et voilà d'autres idées d'articles. Ne dit-on pas que pour savoir où aller, il faut déjà savoir d'où on vient... (j'en profite pour lancer un appel : si vous avez des vieux numéros de l'ARAH, de la FNGPE, ou d'autres, ne les jettez pas, je suis preneur : un mail ).

Et si d'autres "anciens" ont eux aussi des choses à partager, qu'ils n'hésitent pas à proposer leur contribution !

 

 

Jean Pierre Feugnet, le premier

Jean Pierre Feugnet est le premier héliciculteur professionnel à temps plein à avoir exercé en France, inscrit en tant que tel à la MSA (Sécurité Sociale des Agriculteurs) en 1976. Véritable pionnier, inventeur, passionné, il est de ceux qui ont ouvert la voie. Aujourd'hui à la retraite, il nous confie ici ses souvenirs, ses archives.

Lire la suite...

Dans les vignes du Poitou-Charentes

A la fin des années 1980 une expérience a été conduite pour exploiter la propension naturelle des Petits-Gris à coloniser les vignes et tenter ainsi de transformer un "mal" pour un "bien". Jean Pierre Feugnet qui en est l'initiateur en fait ici le compte-rendu et le bilan.

Lire la suite...

Des œufs ou des naissains mis en attente : le report

A la fin des années 1980, une autre expérience a été conduite par Jean Pierre Feugnet visant à conserver des œufs ou des naissains en l'état, pendant plusieurs mois, avant leur mise en éclosion ou en  croissance. Appelé "report", ce procédé permettrait de décaler la période de reproduction vers l'automne ou même l'été et de garantir l'approvisionnement en nouveaux-nés au printemps suivant, en évitant des problèmes éventuels liés au "flux tendu" de la reproduction printanière.

Lire la suite...