Associations d'éleveurs

Lettre au Ministre de l'Agriculture (avril 2013)

Six Associations hélicicoles s'adressent au Ministre de l'Agriculture à propos de l'étiquetage des produits préparés à base d'escargots dans une lettre en date du 12 avril 2013.

 La réglementation de l'étiquetage de ces produits est régie par un texte intitulé "Code des pratiques loyales pour les escargots et achatines préparés".

Dans le paragraphe "information du consommateur", la version de 2008 stipulait que pour les escargots d'élevage l'étiquetage devait obligatoirement indiquer "élevés en X " (X désigant le pays) alors que pour les escargots de ramassage aucune indication sur le lieu de ramassage n'était imposé. Beaucoup de consommateurs pensent par exemple que l'escargot de Bourgogne provient de cette région française alors que la quasi totalité des escargots préparés de cette espèce sont ramassés dans les pays du Centre ou de l'Est de l'Europe.

Ce défaut d'information du consommateur a été combattu par l'ASPERSA sous la forme d'une pétition pour laquelle l'association revendique plusieurs milliers de signatures dont celles de grands Chefs étoilés.

En 2012, le Code des pratiques loyales est modifié (voir la version 2012). L'obligation de mentionner "élevé en X" disparait pour les héliciculteurs, cela reste juste une simple possibilité. Il n'y a plus d'inégalité de traitement entre escargots suivant leur mode de production, il n'y a plus d'information obligatoire du tout sur ce sujet. Pourquoi ce changement ? Voilà ce qu'en pensent les signataires de la lettre adressée au Ministre de l'Agriculture (cliquez dessus pour agragrandir) :

lettre-au-Ministre1 Lettre-au-Ministre2 Lettre-au-Ministre3

les signataires : AHMP (président : Marc Mage), APEPC (président : Stéphane Marteau), ASPERSA (présidente : Carole Milan), GHBFC (président : Gérard Blanchot), GHENE (présidente : Dominique Huss), SPEPO (président : Michel Aroulanda).

liens connexes :